Tag Archive | B737

Flight Sensations, un simulateur plus vrai que nature !

C’est à l’occasion de la journée de stage « Prêt à décoller » du Centre de Traitement de la Peur Avion sur l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles que j’ai découvert le simulateur Flight Sensations. Pour avoir eu l’occasion de tester deux autres simulateurs d’Île-de-France (Flight Experience et iFlight), celui-ci est un vrai coup de coeur qui vaut le détour.

Immersion totale grâce à un emplacement au coeur d’un aérodrome

Aérodrome de Pontoise-Cormeilles © Sophie Figenwald

Aérodrome de Pontoise-Cormeilles © Sophie Figenwald

Premier point très positif pour Flight Sensations, sa situation. Certes si on habite Paris, faire le déplacement jusqu’à Cormeilles-en-Vexin peut prendre un peu de temps. Mais le décor champêtre environnant est très agréable et puis surtout, le simulateur est situé sur l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles. Il faut bien le dire, quand on part pour une séance de simulateur de vol, on préfère largement arriver sur un aérodrome qu’entrer dans un bâtiment en plein centre-ville. Pour la petite histoire, l’aérodrome construit en 1937 a été utilisé comme base aérienne par l’armée de l’air allemande pendant la seconde guerre mondiale. Il avait été choisi car une brume couvre régulièrement le tarmac le matin, rendant quasiment invisibles les mouvements aériens. A la fin de la guerre, l’aérodrome a été ouvert à la circulation aérienne publique jusqu’à être placé sous la direction d’Aéroports de Paris. Il a accueilli des vols commerciaux de la compagnie Aigle Azur notamment jusqu’en 1998. Si plus aucun vol régulier n’est prévu sur cet aérodrome, il est néanmoins très utilisé par l’aéroclub local et des propriétaires d’avions et de jets privés qui y stationnent leurs appareils. C’est donc dans cette belle ambiance et entouré de passionnés que se trouve, dans la zone d’aviation d’affaires de l’aérodrome, le simulateur Flight Sensations.

Hangar sur l'aérodrome de Pontoise-Cormeilles © Sophie Figenwald

Hangar sur l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles © Sophie Figenwald

Le simulateur, réplique exacte d’un Boeing 737NG

Le simulateur Flight Sensations est la réplique exacte d’un Boeing 737NG et le réalisme est impressionnant. L’imprimante de bord fonctionne comme dans un vrai appareil et peut vous sortir un bulletin météo par exemple, l’intégralité des commandes est présente, le jumpseat (3e siège se trouvant derrière celui du commandant de bord) provient d’un vrai avion… Un travail minutieux d’entretien est nécessaire pour faire fonctionner cette merveille et il est réalisé par Dominique Hanne, pilote, passionné et fondateur du simulateur.

Simulateur de vol sur plateforme mobile Flight Sensations © Sophie Figenwald

Simulateur de vol sur plateforme mobile Flight Sensations © Sophie Figenwald

Un simulateur sur plateforme mobile proposant des graphismes impressionnants de réalisme

Autre avantage majeur de ce simulateur par rapport aux autres existants, il se trouve sur une plateforme mobile qui permet de recréer très fidèlement les sensations d’un vol. Mention spéciale pour l’accélération au décollage qui nous pousse dans le fond du siège, pour les virages réalistes, pour les petites secousses à la sortie du train à l’atterrissage ou encore pour le petit sursaut à l’arrêt complet de l’avion. Les sensations sont d’autant plus réalistes que les graphismes eux aussi sont de très bonne qualité et à 180°. C’est pour moi le meilleur rendu visuel des trois simulateurs que j’ai eu l’occasion de voir. Notamment l’eau et les reliefs sont très bien modélisés.

3 aéroports visités pour 3 ambiances totalement différentes

C’est donc avec mes deux collègues blogueurs Florian (@WhatTheFlight) et Ange (@angegagliani) que nous avons été conviés par Dominique à tester le simulateur pendant la journée du stage. En marchant vers le simulateur dans le hangar, l’excitation était palpable. Nous avions tous les 3 hâte de découvrir enfin ce simulateur dynamique ! Arrivés à l’intérieur, on ne peut qu’être émerveillé par l’ambiance du cockpit.

Cockpit Flight Sensations © Sophie Figenwald

Cockpit 737NG Flight Sensations © Sophie Figenwald

Nous prendrons donc chacun notre tour la place gauche du cockpit c’est-à-dire celle du commandant de bord bien sûr ! Deux autres sièges sont disponibles, un premier en jumpseat derrière le pilote et un 3e derrière l’instructeur. Honneur aux dames, je m’installe la 1e au poste de pilote. Le simulateur est alors programmé sur l’aéroport bien connu de St Martin où la piste est située à proximité immédiate d’une petite plage prisée des spotteurs et touristes de passage. Le ciel est bleu et dégagé, les conditions de vol sont optimales pour la novice que je suis. Une fois le cockpit et les principales commandes passés en revue par Dominique, nous voici en route pour un tour de piste. On inspire à fond, et on met les gaz ! Les sensations dont je vous parlais plus haut sont vraiment impressionnantes de réalisme. A l’accélération, on se sent calé dans le fond de son siège, l’avion tremble un peu sous la puissance des moteurs, puis on quitte le sol et c’est parti. Guidée par Dominique qui m’explique de manière très pédagogue les gestes à effectuer, je poursuis le tour de piste au-dessus de la mer des Caraïbes en direction du Princess Juliana Airport. Après quelques virages, nous voici en approche et vient le moment de sortir le train d’atterrissage. Les vibrations lors de la sortie du train et les petites secousses liées à la résistance de l’air sur le train sorti sont bluffantes ! En poursuivant la descente, j’ajuste notre trajectoire pour nous aligner sur la piste, toujours conseillée par Dominique et voilà le moment du touchdown puis l’inversion de poussée et en bout de piste, l’arrêt complet de l’appareil. Les sensations sont vraiment incroyables quand on est aux commandes. Après ce tour de piste je n’avais qu’une envie, recommencer !

Après Saint-Martin, nous voilà partis pour Innsbruck dans les Alpes autrichiennes. C’est Ange qui est aux commandes et va nous faire voler entre les montagnes pour un tour de piste plus sportif que celui de Saint-Martin ! Les paysages enneigés  très différents des Caraïbes sont eux aussi impressionnants de réalisme.

Sur la piste d'Innsbruck avec Flight Sensations © Sophie Figenwald

Sur la piste d’Innsbruck avec Flight Sensations © Sophie Figenwald

Après un slalom entre les montagnes et une approche pas évidente, nous sommes bien arrivés sur le tarmac autrichien.

IMG_2447

En approche de la piste d’Innsbruck avec Flight Sensations © Sophie Figenwald

Après la neige d’Innsbruck, pour la 3e et dernière étape de notre tour en simulateur, direction…l’aéroport de Grand Canyon ! Dominique nous a promis un vol à la Star Wars et c’est bel et bien ce qui nous attend ! Florian prend les commandes en bout de piste, au coeur des paysages désertiques du Grand Canyon. Même procédure que pour les deux précédents décollages, et toujours cette sensation incroyable de vraiment décoller. La vue d’en-haut sur les canyons est superbe comme on pouvait s’y attendre.

Vol depuis l'aéroport de Grand Canyon © Sophie Figenwald

Vol depuis l’aéroport de Grand Canyon © Sophie Figenwald

Après quelques minutes de vol, Dominique prend les commandes pour une petite démonstration et descend entre les falaises pour un vol au plus près des parois montagneuses. Impressionnant visuellement et côté sensations ! A la question « Est-ce qu’un 737 peut faire ça en vrai ? », la réponse est évidente « Bien sûr puisqu’on peut le faire en simulateur, toutes les réactions de la machine sont identiques à celle du vrai appareil » ! Pour la petite anecdote, après des virages plutôt serrés, le mode dynamique du simulateur s’est désactivé. Et oui, il ne faut pas trop pousser la machine. Une fois les mouvements désactivés, on se rend encore davantage compte de l’importance de la plateforme dynamique dans le réalisme de l’expérience. Florian reprend les commandes pour terminer tranquillement son tour de piste jusqu’à se poser, vidéo ci-dessous à l’appui !

Le choix de Dominique de ces 3 aéroports était très judicieux pour nous permettre de constater la beauté des graphismes et de tester la machine. Ce simulateur est pour moi des trois testés en Ile-de-France le meilleur de par son réalisme incroyable et par la gentillesse et la pédagogie de Dominique. Il partage sa passion du pilotage avec nous et on sent que ça lui fait plaisir. C’est donc avec des grands sourires que nous sommes descendus du simulateur !

Les formules et packs Flight Sensations

Pour découvrir ou faire découvrir le simulateur, plusieurs formules existent, de 20 min à 2h de vol, à partir de 169€. Chaque pilote peut emmener avec lui 2 passagers observateurs. Flight Sensations propose également des stages d’incentives aux entreprises et des formations pour pilotes professionnels.

Rendez-vous sur le site de Flight Sensations pour plus d’informations http://www.flight-sensations-idf.com/ et sur leur page Facebook https://www.facebook.com/pages/Flight-Sensations/170605839766638.

 © Sophie Figenwald

© Sophie Figenwald

Un grand merci à Xavier Tytelman pour son invitation à découvrir Flight Sensations et à Dominique Hanne pour son accueil et son superbe travail autour de ce simulateur.

Dernière séance de spotting en 2014 à l’EuroAirport

Pour bien terminer l’année, quoi de mieux qu’une séance de spotting dans l’un de ses aéroports préférés ? Je vous propose quelques photos prises le 26 décembre dernier entre 16h et la tombée de la nuit à proximité du tarmac de l’EuroAirport, l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

Après deux journées de repas de Noël, il était indispensable d’aller se dégourdir les jambes et de braver le froid et la grisaille pour aller spotter ! L’aéroport de Bâle-Mulhouse (auquel je porte une grande affection puisque c’est de là que j’ai effectué mes premiers voyages et découvert les avions) dispose d’un belvédère en bord de piste idéal pour cette activité qui concilie passions pour la photo et pour l’aviation. Alors certes, le trafic en ce 26 décembre 2014 après-midi était principalement constitué d’A320 easyJet mais ça m’a tout de même fait très plaisir d’y revenir, d’autant plus que l’un des avions de la compagnie orange était équipé de « sharklets », ces ailerons d’un peu plus de 2 mètres de haut placés à l’extrémité de chaque aile qui permettent d’économiser jusqu’à 4% de carburant sur les trajets les plus longs ou de partir plus chargé/plus loin. Seuls les derniers appareils easyJet livrés depuis la mi-2013 en sont équipés, soit 7 ou 8 appareils.

8 - IMG_1337

Airbus easyJet avec sharklets © Sophie Figenwald Airbus A320 easyJet avec sharklets © Sophie Figenwald

A320 easyJet © Sophie Figenwald

Deux Airbus A320 easyJet sans sharklets se préparant au décollage © Sophie Figenwald

Airbus A320 easyJet sans sharklets au décollage © Sophie Figenwald

Airbus A320 easyJet sans sharklets au décollage © Sophie Figenwald

6 - IMG_1323

Airbus A320 easyJet sans sharklets © Sophie Figenwald

3 - IMG_1293

Airbus A320 easyJet sans sharklets © Sophie Figenwald

En cet après-midi, j’ai également pu photographier une compagnie que je n’avais pas vue à l’aéroport depuis bien longtemps : Ryanair. La compagnie irlandaise avait déserté l’EuroAirport en 2009, ne trouvant pas d’accord sur les taxes aéroportuaires. Elle est de retour depuis fin mars, proposant des vols vers Londres Stansted et Dublin. Si tout se passe comme ses dirigeants le souhaitent, Ryanair devrait étoffer ses vols de et vers Bâle-Mulhouse et baser des avions. Affaire à suivre !

Beoing 737-8 Ryanair au décollage © Sophie Figenwald

Boeing 737-8 Ryanair au décollage © Sophie Figenwald

Alors que la nuit commençait à tomber, un avion à peine plus grand que ceux d’easyJet et Ryanair s’est approché : un A321 (j’ai dit à peine !) de la Turkish Airlines.

A321 Turkish Airlines © Sophie Figenwald

A321 Turkish Airlines © Sophie Figenwald

A noter également, le passage d’un jet privé comme il y en a beaucoup à l’EuroAirport.

Jet privé © Sophie Figenwald

Jet privé en roulage pour décollage imminent © Sophie Figenwald

Comme toujours, n’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les voir en plus grand ! 🙂

Bonne fin d’année 2014 à tous et à très bientôt en 2015 avec de nouveaux articles et des nouveaux reportages !