Tag Archive | Air Austral

Les 1ers Air Austral aux nouvelles couleurs en service

Lors du précédent article, je vous parlais du changement de couleurs et de logo d’Air Austral. C’est le 27 novembre dernier que le premier appareil avec la nouvelle livrée est en service entre la Réunion et la métropole.

Voir des plans et autres représentations d’une future livrée, c’est bien, mais la voir en vrai, c’est tellement mieux ! Ainsi je vous propose deux vidéos et des photos de la nouvelle livrée Air Austral dévoilée mi-septembre et désormais concrète sur les 1ers 777 équipés !

Ce reportage vous propose de visiter les coulisses de Air Livery à Manchester où seront repeints tous les 777 Air Austral. Les ATR et autres plus petits appareils de la compagnie seront repeints en Afrique du Sud. (vidéo ©Air Austral)

Et voici quelques photos Airliners de la nouvelle livrée :

© Airliners.net

© Airliners.net

© irliners.net

© Airliners.net

© Airliners.net

© Airliners.net

Et pour terminer, je vous propose deux vidéos avec les deux premiers avions livrés aux empennages différents : le tout premier avec la photo du Trou de Fer de la Réunion et le second avec la photo des mythiques souffleurs et leurs jets d’eau impressionnants (© 974runmike):

Bon visionnage à tous ! 🙂

Air Austral modernise son image et met en avant la Réunion

Nombreuses sont les compagnies qui ont repensé leur image ces dernières années pour se moderniser et coller aux nouveaux standards mondiaux. Après une restructuration réussie, Air Austral a à son tour présenté courant septembre les nouvelles couleurs qu’elle adoptera très bientôt. A l’occasion d’une rencontre avec la compagnie au salon du tourisme IFTM Top Résa, je vous propose de revenir sur ces changements.

Le salon Top Résa, salon professionnel du tourisme, s’est tenu comme chaque année à Paris en septembre. Sur les précédentes éditions, Air Austral disposait d’un stand relativement modeste, intégré parfois fin à celui de l’Office du Tourisme Réunionnais et pour cause. Les dernières années ont été dures pour la compagnie et ont nécessité des réorganisations pour ressortir la tête de l’eau. Mais ces temps difficiles semblent désormais révolus. Air Austral est de retour à l’équilibre et a même renoué avec les profits en présentant un bénéfice net de 8,4 millions d’euros au titre de l’exercice 2013-2014. Le volet économique de la restructuration passé, il fallait faire place à un renouveau de l’identité visuelle pour réaffirmer ses valeurs. Ce fut chose faite quelques jours avant Top Résa.

Le stand de la compagnie sur le salon a ainsi été l’occasion pour elle d’arborer ses nouvelles couleurs, et quel stand ! Rien à voir avec les éditions passées, beaucoup de personnes de la compagnie étaient présentes, de belles photos de la Réunion en grand… Bref, on avait qu’une seule envie, aller à leur rencontre pour en savoir plus  ! J’ai d’ailleurs été très bien accueillie par les responsables communication qui m’ont présenté la nouvelle identité d’Air Austral avec beaucoup de plaisir et de fierté !

Le logo tout d’abord est toujours composé de deux A comme depuis les origines de la compagnie. Mais cette fois-ci les deux lettres sont enlacées et représentent un coeur (un coeur qui bat dans les spots télévisuels). On y retrouve la symbolique du lien de la compagnie avec la Réunion mais aussi ses valeurs d’excellence, proximité, modernité, ouverture et confiance.

Ancien logo et nouveau logo Air Austral

Ancien logo et nouveau logo Air Austral

Côté livrée, on a découvert avec bonheur que ce sont les magnifiques photos de Serge Gélabert (photogtaphe incontournable de la Réunion) qui habilleront les empennages avec : les cirques, les cascades, le volcan et les rives du sud sauvage. Une belle façon de rendre hommage à la beauté des paysages de l’île intense ! Le premier 777 présentant la nouvelle livrée arrivera à Paris le 26 novembre prochain; puis tous les appareils de la flotte seront mis aux nouvelles couleurs progressivement en 2015. A noter également sur le fuselage la présence du logo de l’Ile de la Réunion.

La nouvelle livrée Air Austral sur un Boeing 777 © Air Austral

La nouvelle livrée Air Austral sur un Boeing 777 © Air Austral

UU long

Adaptation de la nouvelle livrée sur la flotte long-courrier © Air Austral

UU Court

Adaptation de la nouvelle livrée sur la flotte court- et moyen-courrier © Air Austral

Enfin, si les sièges ne changent pas, les cabines font malgré tout peau neuve ! Une thématisation des différentes classes apparaît, reprenant elle aussi des symboles forts de la Réunion : la fleur de canne à sucre, la palme et la fleur de vanille.

Nouvelles thématiques des classes Air Austral © Air Austral

Nouvelles thématiques des classes Air Austral © Air Austral

Les services et prestations offertes évolueront également dès décembre avec notamment pour toutes les classes un plus large choix de vidéo à la demande avec 50 films et 100 canaux audio disponibles mais aussi la possibilité de télécharger numériquement la presse et des magazines. En Club Austral et Confort, les passagers profiteront également d’une nouvelle vaisselle en porcelaine. Bien d’autres nouveaux services seront encore à découvrir à bord !

Pour terminer, j’aimerais remercier les personnes de la compagnie très agréables et bravo Air Austral pour le chemin parcouru en peu de temps ! Je vous quitte avec le spot de la nouvelle identité et vivement le 26 novembre !

Vidéo Air Austral © Air Austral

Retour sur Top Résa, LE salon dédié au tourisme et au voyage ! (1/2)

IFTM Top Résa (pour International French Travel Market), c’est LE salon professionnel du tourisme. Il se tient une fois par an, Porte de Versailles à Paris et cette année, j’ai pu découvrir de l’intérieur ce salon bien connu. Actuellement assistante chef de produit pour le Club Med, c’est donc à la fois en tant que professionnelle et passionnée que je me suis rendue mercredi après-midi au salon. Je vous propose de revenir sur quelques rencontres faites lors de ce salon plus que sympathique !

Pour vous donner un ordre d’idée, Top Résa c’est pas moins de 1145exposants ! On y retrouve des offices de tourisme, des aéroports, des Tour Opérateurs, des hôtels, des croisiéristes, des compagnies aériennes…autant dire les acteurs majeurs incontournables du secteur réunis pendant 4 jours à Paris. C’est donc l’occasion rêvée de prendre connaissance des nouveautés, de rencontrer du monde. Je vais vous faire part de quelques-unes de ces rencontres dans cet article, en commençant par un petit tour des compagnies aériennes que je suis allée voir…

Ukraine International Airlines

Je tenais à commencer par un petit coup de coeur avec la compagnie ukrainienne Ukraine International Airlines. Le directeur commercial France que j’ai pu rencontrer sur le stand de la compagnie était vraiment très sympathique et je le remercie encore de sa gentillesse. Ukraine International Airlines, c’est 3 vols directs quotidiens entre Paris et Kiev. Pas de liaison prévue pour le moment avec des villes de province (la compagnie a des accords avec Air France cependant), si ce n’est Nice qui offre déjà 4 départs par semaine vers Kiev en saison été. La compagnie est très présente dans les capitales européennes et on lui souhaite un bel avenir !

Stand Ukraine International Airlines - Sophie Figenwald

Stand Ukraine International Airlines – Sophie Figenwald

Air Transat

Air Transat, la compagnie canadienne, est actuellement dans une phase de renouvellement de ses cabines. On a déjà pu remarquer un changement de livrées (grâce à son vol hebdomadaire vers Bâle-Mulhouse en A310 le mercredi, j’ai eu l’occasion de découvrir ces belles couleurs) qui consistent en l’écriture sur l’empennage du mot « Bienvenue » dans différentes langues. L’invitation au voyage est donc très tentante et c’est avec grand plaisir que j’ai discuté avec une représentante de la compagnie sur le salon. Le renouvellement des cabines est en fait intervenu pour les 25 ans d’Air Transat. Désormais chaque siège possède son propre écran tactile individuel, les sièges sont plus spacieux, l’éclairage de la cabine est progressif pour reproduire au mieux la lumière naturelle…autant d’éléments destinés à créer « une nouvelle expérience de vol ». Les passagers apprécieront sans aucun doute ! Air Transat opère notamment des vols vers Montréal depuis Bâle-Mulhouse, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Toulouse; autant d’opportunités de partir découvrir le Canada !

Corsair International

Et oui, comme vous l’avez forcément lu sur le blog si vous êtes un lecteur/une lectrice fidèle, Corsairfly n’est plus; il faut désormais dire Corsair International. Et quoi de mieux que ce salon professionnel pour communiquer sur ce changement de nom et d’identité ? Premier élément, les lanyards distribués à l’entrée pour y accrocher le badge étaient tous à l’effigie de Corsair. Une belle pub que chacun a pu emporter chez lui. Le stand Corsair en lui-même était plutôt épuré mais très efficace : au centre du stand, deux sièges de la nouvelle Classe Grand Large. La compagnie a fait peau neuve, aussi bien à l’extérieur avec une nouvelle livrée qu’à l’intérieur avec une cabine entièrement repensée. Exit le bleu plus tout jeune, place au violet ! Si le stand en lui-même était plutôt « vide » en termes de mobiliers, pancartes et j’en passe par rapport à d’autres, les hôtesses étaient nombreuses et toutes très souriantes et avenantes. Quelques secondes seulement après m’être arrêtée devant le stand pour voir d’un peu plus près une maquette du nouvel A330, me voici accueillie et invitée à essayer les nouveaux sièges et l’IFE, le tout un verre à la main. Rien à dire, l’écran tactile m’a l’air au top (à voir sur la durée); les sièges sont plutôt confortables et même si bien sûr, il ne faut pas comparer aux nouveaux standards du très haut de gamme des compagnies des émirats, Corsair a fait de grands progrès qu’il faut saluer. La compagnie va prendre livraison de deux nouveaux A330 et dire adieu à ses 747 anciens dans les mois qui viennent. Souhaitons-lui une belle réussite à l’image de l’accueil qui nous a été réservé !

Stand Corsair avec deux sièges de la nouvelle cabine Grand Large – Sophie Figenwald

Nouvel IFE Corsair avec un écran tactile très sympathique – Sophie Figenwald

Air Caraïbes

Excellent contact également du côté d’Air Caraïbes où, bien qu’en fin de journée, les représentantes de la compagnie ont été très accueillantes. L’occasion de récupérer un « Guide de Vente » destiné aux professionnels extrêmement bien fait et qui m’a permis d’en apprendre plus sur cette compagnie dont j’adore vraiment la livrée et le logo.

Les autres compagnies représentées

Parmi les autres compagnies présentes que je n’ai pas pu aborder faute de temps, voici quelques stands qui ont retenu mon attention :

Qatar Airways qui possédait sur son stand un siège de classe affaires à tester. Le stand était rempli tout au long de l’après-midi !

Air France, partenaire de l’organisation du salon possédait bien sûr un grand stand sur lequel il partageait l’affiche avec Skyteam. Les rencontres qui s’y organisaient étaient principalement des rendez-vous professionnels.

Stand Air France & Skyteam – Sophie Figenwald

Air Tahiti Nui possédait un très beau stand aux couleurs de la Polynésie avec des jeunes femmes en tenue traditionnelle. A noter également la présence sur le stand d’un participant de Koh Lanta et polynésien d’origine, Teheiura, qui se prêtait à des séances photo. Là encore, pas mal de monde sur le stand !

Star Alliance était aussi présente sur le salon et a joué la carte du noir et blanc, ses couleurs.

Stand Star Alliance – Sophie Figenwald

La déception Air Austral

Du côté d’Air Austral, petite déception. J’ai beau adorer la compagnie réunionnaise, j’ai été franchement vexée de l’accueil qui m’a été réservé. La compagnie traverse une passe difficile et c’est donc là le moment de faire preuve d’un véritable sens commercial et relationnel pour vendre la compagnie auprès des professionnels (qui eux ensuite la revendront à leurs clients, ne l’oublions pas). Mais non, je ne suis restée que très peu de temps sur ce stand, peu fréquenté d’ailleurs comparativement aux autres. Ce fait est probablement à mettre en relation avec l’accueil peu chaleureux des hôtesses présentes.

Outre les compagnies aériennes, je suis aussi allée faire un tour du côté des hôtels de…la Réunion. L’île Intense comme elle est surnommée avait droit à un grand espace dédié dans le salon où étaient mis en valeur les hôtels de l’île, les compagnies d’hélicoptères et autres acteurs du tourisme. Une belle occasion de discuter notamment avec les représentantes de l’Iloha et du Palm, deux hôtels appartenant au même groupe et du Lux, anciennement Les Villas du Lagon. J’aurai grand plaisir à partager avec vous cet aspect du salon et ces rencontres dans un prochain billet ! En espérant que vous avez apprécié ce petit retour d’expérience avec les quelques compagnies aériennes que j’ai pu rencontrer 🙂

Le directoire de Gérard Ethève démissionne, quel avenir pour Air Austral ?

Air Austral, la compagnie réunionnaise, connaît des difficultés internes depuis quelques temps. Son PDG qui est aussi son fondateur, Gérard Ethève, a toujours mené la compagnie d’une main de fer. Ce soir, on apprend par les sites d’informations locales, Zinfos974.com et Clicanoo.re, qu’un coup de théâtre a eu lieu lors du conseil d’administration du jour. L’ensemble du directoire a annoncé sa démission. 

Boeing 777 Air Austral en roulage à Saint-Denis de la Réunion © Sophie Figenwald

L’annonce est donc tombée en fin d’après-midi. L’ensemble du directoire de Gérard Ethève a remis sa démission (effective au 30 juin) à l’occasion d’un conseil d’administration durant lequel devait être rendu public un audit des comptes de la compagnie pour le 3e trimestre 2011-2012. La publication de cet audit est reportée apparemment d’une dizaine de jours.

Une démission, mais dans quel cadre ?

Le magazine Capital a publié très récemment (magazine encore en kiosque d’ailleurs) une enquête sur la gestion de la compagnie. Gérard Ethève avait réagi à celle-ci il y a quelques jours en dénonçant un « complot« . Selon lui, les difficultés de la compagnie ne sont dues qu’à la crise ambiante. Pourtant, nul doute que la compagnie connaît une crise interne, liée notamment à la gestion de son président.

Premier problème : les affaires de harcèlement moral qui se succèdent. La dernière en date a fait l’actualité de la compagnie au mois de mars alors même que Gérard Ethève ainsi qu’Air Austral elle-même ont été condamnés pour des faits de même nature l’année dernière : mise en isolement d’une employée, exercice de pressions, changements récurrents de service… forçant les victimes à se mettre en arrêt de travail puis à quitter l’entreprise. Ces différentes affaires dans lesquelles les plaignants ont toujours eu gain de cause mettent en exergue un malaise interne non-négligeable.

A cela s’ajoutent des problèmes financiers. Comme le souligne Capital, Air Austral avait pourtant tout pour réussir avec un trafic sur la ligne Réunion-Paris en hausse, jusqu’à devancer Air France. Mais voilà, son PDG a voulu investir dans de nouveaux grands appareils (sans compter les deux A380 commandés et payés en 2009 dans l’objectif de créer une compagnie moins cher « Outre Mer 380 » offrant des liaisons entre Paris et la Réunion; projet finalement tombé à l’eau) et ouvrir des nouvelles lignes dans l’Océan Indien vers la Thaïlande et la Nouvelle-Calédonie, sans prendre en compte la demande réelle pour ces destinations. Les résultats ne se sont pas faits attendre : des avions qui volent sans être remplis et des pertes de 30 millions d’euros attendues pour l’exercice 2011-2012.

L’annonce de la démission du directoire semble cependant avoir surpris tout le Conseil de surveillance, qui avait d’ailleurs refusé une première démission en février dernier. Une chose est sûre, elle signe le début d’une nouvelle ère. Gérard Ethève a toujours dirigé la compagnie comme il l’entendait et la quitte désormais en pleine tourmente. Certains seront sûrement soulagés, d’autres dans l’attente de savoir qui prendra le relai et comment la succession va se passer. Il semble en revanche incontournable qu’Air Austral passe par un plan d’action sociale. Sa structure sera peut-être repensée, les rôles plus équilibrés, les prises de décision plus concertées. La page Ethève se tourne, quel sera désormais l’avenir de la compagnie ?