Tag Archive | Aéroports de Paris

Visite exclusive de l’A380 Singapore Airlines en 4 classes

Singapore Airlines a lancé en août 2015 sa classe Premium Economy et c’est depuis le 5 décembre que tous les A380 opérant la liaison quotidienne entre Paris et Singapour sont équipés de cette nouvelle classe. C’est ainsi une visite exclusive de ce nouvel A380 en quatre classes que je vous propose dans cet article !

Il est environ 8h lorsque j’arrive au Terminal 1 de CDG ce matin du 12 janvier. Un rapide coup d’oeil aux tableaux d’affichage me permet de constater que le vol SQ336 qui arrive chaque jour à 7h10 a bien atterri, à 7h24 ce jour-là.

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

IMG_4706

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

Après les formalités d’usage, nous voici en route vers la porte d’embarquement. Nous allons avoir le privilège de visiter l’avion avant qu’il ne redécolle pour Sinapour. Outre la nouvelle Premium Economy, l’occasion est parfaite pour faire un tour dans les 3 autres classes de l’A380. Nous embarquons ainsi par l’avant, ce qui implique d’arriver directement au niveau des Suites. La réputation de Singapore Airlines dans le domaine du confort à bord n’est plus à faire et on comprend parfaitement pourquoi ici. Les Suites sont des cocons où l’espace et le raffinement des matières et du design invitent à la détente. Ajouter à cela le service privilégié et attentionné des célèbres « Singapore Girls », les hôtesses de la compagnie si élégantes et magnifiques dans leurs uniformes colorés, tout est réuni pour un voyage d’exception ! A noter dans les Suites : un lit parfaitement plat que vous installera l’équipage à votre demande, un écran LCD de 58 cm pour vous plonger dans l’univers de divertissement Krisworld, les menus à bord composés par des Chefs et un service de restauration à toute heure…

IMG_4707

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

Après avoir rêvé avec les Suites, nous poursuivons notre voyage à l’intérieur de l’A380 de Singapore Airlines et remontons vers la prochaine cabine : la classe Premium Economy !

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

La compagnie a longtemps hésité avant de proposer cette classe intermédiaire et n’a pas fait les choses à moitié en réfléchissant à sa conception. Le résultat est ainsi pleinement abouti. En configuration 2-4-2, les sièges tout en cuir sont déjà esthétiquement réussis. Sobres et raffinés, ils sont très confortables et proposent un appuie-tête ajustable, un repose pied et un repose jambe. La console centrale qui sépare deux sièges offre de l’espace et un écran LCD entièrement tactile vous fait face. Son diamètre de 34 cm fait de lui le plus grand écran individuel proposé chez une compagnie en classe Eco Premium.

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

Le casque audio anti-bruit vous permettra de profiter au maximum du système de divertissement Krisworld. Votre repas à bord sera lui aussi amélioré, avec la possibilité de réserver votre menu jusqu’à 24h avant le vol. Le siège vous permet également de disposer de plusieurs espace de rangements, d’une prise électrique, de deux ports USB et d’une liseuse bien pratique. Singapore Airlines a misé sur le haut-de-gamme pour sa Premium Economy et le résultat est au rendez-vous !

 

 

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

Après avoir découvert et testé cette nouvelle classe, nous passons à la cabine suivante avec la classe Economie qui s’étend sur le reste du pont inférieur. L’espace entre les sièges est tout à fait correct et le service haut-de-gamme est toujours de mise !

 

 

 

 

 

IMG_4755

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

Si la classe Economie prend place sur le pont inférieur, elle occupe également l’arrière du pont supérieur de l’A380. Nous empruntons ainsi l’escalier permettant de rejoindre le 1er étage de l’avion. Arrivés en haut, on retrouve une configuration 2-4-2 de la classe Economie.

IMG_4766

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

Mais le pont supérieur n’est pas réservé à la classe Economie, une autre classe y prend place : la classe Affaires ! Et quelle classe Affaires ! Ce n’est pas un siège mais une véritable banquette en cuir qui vous attend. Sans être un cocon comme le sont les Suites, la classe Affaires vous propose un très grand espace, toujours avec un écran aux dimensions impressionnantes et la possibilité de transformer votre siège en lit totalement plat pour un repos maximal.

Certains diraient même qu’ils préfèrent la classe Affaires aux Suites, quelle est votre préférence ?

 

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

A380 Singapore Airlines © Sophie Figenwald

La tour de l’A380 s’achève ainsi, il est temps de laisser la place aux passagers qui ne tarderont pas à embarquer…  Merci à Singapore Airlines pour cette exclusivité et à bientôt pour de nouvelles visites !

L’A350 pour la première fois à Paris CDG

C’est le 26 février dernier que l’A350-XWB a pour la première fois poser ses roues sur le tarmac parisien de CDG. Retour en images sur cette venue exceptionnelle !

Malgré le temps plutôt maussade, il y avait du monde cet après-midi du 26 février sur le tarmac du Terminal 3 de CDG ! Et pour cause, la première venue de l’A350 était un événement à ne pas manquer. Après un accueil chaleureux dans le T3, direction le PIF pour les journalistes et photographes présents. On passe ensuite les gilets jaunes ADP entre deux coups d’oeil sur Flight Radar pour suivre le parcours de l’A350, et nous y voilà. Quelques centaines de mètres de trajet en bus nous amènent au point de stationnement prévu pour l’avion. L’excitation est palpable, je pense que beaucoup d’entre nous n’avaient encore jamais vu un A350 en vrai !

Soudain, au loin dans la grisaille, on l’aperçoit au roulage qui arrive vers nous :

A350

© Sophie Figenwald

D’emblée, il semble grand et impressionnant !

A350

© Sophie Figenwald

A3503

© Sophie Figenwald

A3507

© Sophie Figenwald

L’impression de grandeur se confirme à mesure que l’appareil se rapproche. Aucun doute, c’est un concurrent du 777 et du 787 ! Arrivé à son point de stationnement, des escaliers mobiles viennent se placer à la 2e porte. Mais inutile d’attendre que quelqu’un ne sorte, les journalistes et personnes d’Airbus présentes à bord n’en ont pas le droit.

IMG_1772

© Sophie Figenwald

En effet, ce vol spécial de l’A350 a été organisé à l’occasion de la présentation des résultats annuels du constructeur à la presse. L’avion a ainsi d’abord relié Toulouse à Paris puis après avoir embarqué des journalistes de CDG, il est reparti pour Munich dans la soirée. La présentation des résultats a ainsi eu lieu le lendemain puis l’A350 a fait le chemin en sens inverse MUC – CDG – TLS.

Quelques mètres de déplacement sur le tarmac ont permis de prendre d’autres clichés du nouveau bébé d’Airbus commandé fin janvier par 40 compagnies à hauteur de 780 exemplaires.

IMG_1763

© Sophie Figenwald

IMG_1758

© Sophie Figenwald

Le premier exemplaire de l’A350 a été livré en décembre à Qatar Airways qui l’a mis en service un peu moins d’un mois après le 15 janvier 2015, entre Doha et Francfort. L’appareil promet sur le papier une économie de carburant de l’ordre de 25% par rapport aux autres appareils long-courriers actuellement en service, grâce à sa structure constituée à 70% de matériaux composites et d’alliages d’aluminium de nouvelle génération. C’est un argument fort et indispensable pour venir concurrencer Boeing et son excellent 777 qui a déjà fait ses preuves.

Souhaitons un bel avenir à l’A350-XWB, nouveau fleuron d’Airbus 🙂

Un A320 à CDG pour l’entraînement des équipes d’Aéroports de Paris !

Aéroports de Paris a présenté avec fierté lundi dernier à Charles de Gaulle son premier avion ! Cet A320 aux couleurs d’ADP que l’on peut croiser en bout de piste 09R est destiné aux entraînements des équipes de l’aéroport.

Lundi 15 septembre 17h. Le rdv était pris à CDG pour un baptême d’un nouveau genre, celui d’un avion appartenant non pas une nouvelle compagnie mais à l’aéroport lui-même ! Après s’être rassemblés dans des bus avec les nombreux journalistes présents, nous prenons la route vers la zone réservée. A peine entrés sur le tarmac, nous rencontrons les avions officiels américains et russes venus pour un sommet organisé par le Chef de l’Etat français.

Air Force Two © Sophie Figenwald

Air Force Two © Sophie Figenwald

Après quelques minutes sur le tarmac, nous croisons l’avion de La Compagnie en partance pour New York, belle coïncidence !

La Compagnie © Sophie Figenwald

La Compagnie © Sophie Figenwald

Puis, en s’approchant de la zone de maintenance Air France et des hangars Fedex, nous apercevons vers le bout de piste un A320; voilà celui que nous sommes venus voir ! Les bus nous déposent sur le tarmac et c’est Franck Goldanel, Directeur de l’Aéroport de Paris Charles-de-Gaulle qui nous accueille. « Posséder un avion, c’était un vieux rêve » nous a-t-il confié. En effet, la priorité première de tout aéroport est la sécurité des passagers et des personnels. Et pour assurer cette mission, il faut vrai site d’entraînement, ce qui manquait à CDG. Mais pour rendre concret le rêve, une question majeure restait sans réponse : « comment acquérir un avion ? ». C’est finalement Air France qui a donné l’opportunité à CDG de disposer d’un A320 en fin de carrière. Une fois l’accord conclu et l’avion configuré par Air France pour sa seconde vie, le voici repeint aux couleurs d’ADP et scellé en bout de piste. On peut lire sur le fuselage, « Ici, nos équipes s’entraînent pour votre sécurité ».

IMG_0949 bis

A320 Aéroports de Paris © Sophie Figenwald

Après cette introduction, place aux démonstrations ! Ce sont les pompiers du SSLIA (Service de sauvetage et de lutte contre l’incendie des aéronefs) qui ouvrent le bal, et quelle ouverture ! Quelques instants après un dégagement de fumée au niveau du train arrière de l’A320, les sirènes des magnifiques camions de pompiers retentissent et signalent leur arrivée.

SSLIA Aéroports de Paris © Sophie Figenwald

SSLIA Aéroports de Paris © Sophie Figenwald

L’intervention des pompiers se constitue de plusieurs phases; avec d’abord les canons à eau qui sécurisent et réduisent l’incendie.

Intervention des canons à eau des pompiers © Sophie Figenwald

Intervention des canons à eau des pompiers © Sophie Figenwald

Vient ensuite le tour des unités au sol qui vont éteindre l’incendie avec leurs lances. Pendant ce temps, un pompier vient se placer devant l’avion et prend contact avec le commandant de bord pour le tenir au courant de la situation.

Le feu est maîtrisé en quelques minutes, les pompiers et leurs camions rutilants peuvent rejoindre la caserne et laisser place à la deuxième démonstration. Ce sont cette fois les soldats de la glace qui arrivent dans leurs engins blanc. Vous l’aurez compris, il s’agit des unités de dégivrage de l’aéroport. Après les intempéries de l’hiver 2010 qui avait fortement perturbé le trafic aérien, Aéroports de Paris a grandement investi dans la lutte contre la neige et le givre sur les appareils pour éviter une nouvelle paralysie. Ce sont maintenant 14 avions qui peuvent être dégivrés simultanément et cela monte jusqu’à 50 appareils à l’heure en situation critique.

Engin de dégivrage © Sophie Figenwald

Engins de dégivrage © Sophie Figenwald

Le givre, c’est une fine pellicule de glace qui peut se révéler très dangereuse pour les aéronefs : son poids et les endroits où elle se forme peuvent provoquer des perturbations sur la carlingue. Mais surtout, la glace risque de bloquer les parties mobiles de l’appareil. Si lors de son tour de l’avion, le pilote s’aperçoit de la formation de givre, il peut faire la demande d’un dégivrage sur certaines parties de l’avion. Cela arrive surtout le matin bien sûr.

La démonstration commence par un dégivrage de l’A320. 4 véhicules sont nécessaires à cette opération, chacun manoeuvré par une seule et unique personne qui passe du poste de conducteur à la nacelle. 2 véhicules viennent se placer à l’avant de l’aéronef et 2 à l’arrière, de chaque côté. Leur mise en place est impressionnante puisque les « pilotes » de ces engins peuvent déplacer leur camion tout en restant dans leur nacelle pour se rapprocher de l’avion. Chacun sur sa partie démarre ensuite le dégivrage, du haut vers le bas et de l’avant vers l’arrière, avec un produit dit de « Type 1 ». Chaque camion a 3000 Litres de capacité de ce premier liquide.

Le dégivrage est en cours © Sophie Figenwald

Le dégivrage va commencer © Sophie Figenwald

Vient ensuite le deuxième volet de la présentation avec l’antigivrage, qui peut s’avérer nécessaire en cas de très basses températures. Cette opération doit intervenir dans les 3 minutes après le dégivrage pour être efficace. Elle permet de prolonger l’action du dégivrage. Les véhicules disposent chacun d’une capacité de 1000 Litres de ce second produit dit de « Type 4 ». La pulvérisation du produit se fait cette fois sous forme de pluie là où le dégivrage se fait par jet continu. L’aéroport de CDG dispose d‘un stock de 10 jours en produits de dégivrage.

Antigivrage en cours © Sophie Figenwald

Antigivrage en cours © Sophie Figenwald

Cette deuxième démonstration s’achève pour laisser la place à une dernière démonstration par les services de secours. Il s’agit cette fois d’accéder à la cabine d’un avion au plus vite pour secourir un passager. Le camion de pompier qui arrive alors, très impressionnant lui aussi, dispose d’un moyen d’accès grande hauteur qui permet d’éviter l’attente d’une passerelle ou d’un escabeau pour accéder à la porte. Autonomes, les pompiers peuvent ainsi en quelques minutes atteindre un passager qui aurait besoin d’aide.

Le camion disposant du moyen d'accès grande hauteur © Sophie Figenwald

Le camion disposant du moyen d’accès grande hauteur © Sophie Figenwald

Mise en place de la passerelle du camion © Sophie Figenwald

Mise en place de la passerelle du camion © Sophie Figenwald

Bravo et merci aux équipes d’ADP qui nous ont fait ces démonstrations !

Nous sommes invités ensuite à monter dans l’A320 grâce à notre carte d’embarquement spéciale pour l’occasion. Le cockpit est vide et il manque les moteurs mais sinon, on pourrait penser que cet avions dont la cabine porte toujours l’identité d’Air France serait prêt à décoller !

Carte d'accès à bord © Sophie Figenwald

Carte d’accès à bord © Sophie Figenwald

photo 2 (1)

Carte d’accès à bord © Sophie Figenwald

L'ancienne cabine Air France est intacte ! © Sophie Figenwald

L’ancienne cabine Air France est intacte ! © Sophie Figenwald

Sortie de l'A320 avec un beau soleil couchant © Sophie Figenwald

Sortie de l’A320 avec un beau soleil couchant © Sophie Figenwald

Un grand merci à Aéroports de Paris pour cette très agréable soirée sur le tarmac sous un magnifique soleil !

Rencontre avec les pilotes de la PAF à Orly

La PAF, ou Patrouille de l’Armée de l’Air Française plus connue sous le nom de Patrouille de France est mythique à plus d’un titre.

Nombreux sont les fans qui se rendent aux exhibitions de la PAF, que ce soit au traditionnel salon du Bourget ou lors des nombreux meetings auxquels les pilotes participent. Leur passage bleu-blanc-rouge doit être vu au moins une fois !

Et si voir virevolter les alphajets dans le ciel vous fait vibrer, vous avez peut-être déjà rêvé de rencontrer les pilotes qui font le mythe. Et bien quelques passionnés #avgeeks et quelques vacanciers ont eu cette chance dimanche soir dernier à Paris Orly.

Aéroports de Paris a effectivement proposé un moment d’échange avec ces pilotes chevronnés de l’Armée de l’Air. Et à en voir les photos et lire les témoignages sur les différents réseaux sociaux, ce fut un beau moment de partage. Photos, autographes, discussions entre passionnés, la PAF s’est montrée très accessible, malgré une longue journée !

© Aéroports de Paris

© Aéroports de Paris

© Aéroports de Paris

© Aéroports de Paris

En effet, les 9 pilotes accompagnés dans leurs alphajets de leurs mécaniciens (car peut-être que vous ne le savez pas, mais chaque pilote et donc chaque appareil a son propre mécanicien !) ont effectué une première démonstration dans le ciel d’Orly aux alentours de 12h-13h. Après cette démonstration, vers 13h30, ils ont déjeuné à Orly. Puis peu avant 18h, les voilà repartis  pour un passage tricolore au-dessus de la plus belle avenue du monde, pour la 2e fois en ce mois de juillet. L’arrivée des coureurs du Tour de France sur les Champs Elysées a ainsi été saluée par un balai bleu-blanc-rouge de la Patrouille de France. Un beau moment !

Après ce passage, les alphajets se sont posés sur les coups de 18h25 sur le tarmac d’Orly pour terminer la journée en beauté par une rencontre avec les passionnés et les passagers dans le terminal Ouest. Un beau moment de partage pour lequel on peut remercier Aéroports de Paris ! A refaire absolument à l’avenir ! 🙂 Si vous y avez assisté, n’hésitez pas à nous donner votre ressenti dans les commentaires de l’article !

Photo souvenir en présence du PDG d'Aéroports de Paris Augustin De Romanet © Aéroports de Paris

Photo souvenir en présence du PDG d’Aéroports de Paris Augustin De Romanet © Aéroports de Paris

PS : et j’en profite pour vous rappeler l’existence du magnifique film sur la Patrouille de France que je vous conseille fortement. Un film plein de passion qui montre le quotidien de ces pilotes d’exception. Le site du film : http://www.patrouilledefrancelefilm.com/

#Iamtheguest, votre photo sur la façade d’Orly Sud !

Opération exceptionnelle à Paris Orly du 9 au 18 mai ! Avec #Iamtheguest (comprenez « Je suis l’invité » pour les non-anglophones), profitez d’une opportunité unique dans votre vie : votre photo sur la façade de l’aéroport d’Orly !

Cette semaine, la page Facebook d’Aéroports de Paris dévoilait un mystérieux hashtag : #Iamtheguest. Le suspens a pris fin le 9 mai avec le dévoilement d’une très belle campagne. Aéroports de Paris vous propose en effet de vous photographier sur l’un des stands #Iamtheguest d’Orly et ainsi de figurer sur une fresque géante de 2000 à 3500 « selfies » (photos de soi-même) qui sera affichée sur la façade d’Orly Sud. L’idée est de mettre à l’honneur ceux qui font vivre l’aéroport d’Orly, à la fois les passagers et le personnel.

Avoir sa photo sur la façade du 2ème aéroport français, pas mal non ? Je n’ai donc pas pu m’en empêcher, en route pour Orly ce dimanche ! Arrivée dans l’aérogare d’Orly Sud, j’aperçois sur les grandes baies vitrées donnant sur le tarmac des affiches pour l’opération :

Affiche dans l'aérogare d'Orly Sud © Sophie Figenwald

Affiche dans l’aérogare d’Orly Sud © Sophie Figenwald

Les écrans d’affichage des horaires de départ des vols étaient eux aussi à l’heure #Iamtheguest :

Affichage sur les écrans d'affichage des vols © Sophie Figenwald

Affichage sur les écrans © Sophie Figenwald

Puis un peu plus loin, je découvre un stand où une charmante hôtesse me reçoit. Elle me réexplique l’idée globale du jeu et me tend le Ipad afin que je fasse mon selfie, ma photo, sur le stand. Je m’inscris ensuite sur un registre puis saisis mon adresse mail et valide les conditions d’utilisation de mon image sur le Ipad. Et voilà, quelques instants plus tard, la photo est sur la page Facebook d’Aéroports de Paris !

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10152431055363832&set=a.10152429709778832.1073741829.289966983831&type=1&theater&notif_t=like

Espace #Iamtheguest à Orly Sud © Sophie Figenwald

Espace #Iamtheguest à Orly Sud © Sophie Figenwald

Terminal Orly Sud © Sophie Figenwald

Terminal Orly Sud © Sophie Figenwald

Si le nombre total de photos enregistrées par Aéroports de Paris dépasse les 3000, une sélection sera faite en fonction du nombre de likes de chaque photo. Pour le moment, ce n’est pas le cas et toute personne qui ira faire sa photo se verra donc afficher sur la façade d’Orly Sud !

Façade d'Orly Sud qui sera recouverte d'ici début juillet de la fresque des invités d'Aéroports de Paris © Sophie Figenwald

Façade d’Orly Sud qui sera recouverte d’ici début juillet de la fresque des invités d’Aéroports de Paris © Sophie Figenwald

Et dernière chose, l’animatrice sur le stand me dévoilait qu’il s’agira de la plus grande fresque de selfies au monde; un record qui fera très certainement parler de lui ! L’opération dure jusqu’au 18 mai, alors courez-y si vous n’êtes pas loin et rendez-vous début juillet pour la découverte de la nouvelle façade d’Orly Sud ! 🙂

L'espace d'accueil #Iamtheguest d'Orly Ouest © Sophie Figenwald

L’espace d’accueil #Iamtheguest d’Orly Ouest © Sophie Figenwald

La « KLM surprise » version « Air France Bienvenue »

Vous vous en souvenez peut-être, Air France avait lancé un appel sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook courant juin :

Tweet @AirFranceFR

Des messages qui ne laissaient aucun doute : la compagnie allait proposer sa version de la KLM Surprise ! Mais de là à savoir quelle serait la surprise, le mystère restait entier…

Et bien la compagnie a publié il y a quelques jours une vidéo intitulée « Air France Bienvenue » pour nous faire partager cette surprise que les quatre gagnants du concours ont eu l’air d’apprécier !

Air France a misé sur un accueil VIP par une hôtesse de la compagnie. Au programme, visite guidée du nouveau hall d’embarquement du Terminal 2E, le satellite 4 et passage dans le tout nouveau Salon Air France ! Les heureux passagers ont pu savourer un plat chaud et profiter de l’ambiance de la Lounge, voire même d’un soin Clarins avant de s’envoler vers d’autres horizons.

Nul doute qu’Air France réitèrera l’expérience alors soyez vigilants aux appels sur les réseaux sociaux, surtout en ces périodes où vous allez peut-être partir en vacances ! 😉

Et voici la vidéo => Concours « Air France Bienvenue »

Visite du nouveau salon Air France dans le S4: services inédits, ambiance 100% nature et détente assurées

Le 21 juin 2012, j’ai été invitée à visiter le S4, nouveau satellite d’embarquement du Terminal 2E de l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle. Si vous avez manqué le premier billet sur le hall d’embarquement et les espaces commerciaux, cliquez ici ! Dans ce billet, je vais partager avec vous la suite de la visite…celle du Salon Air France du Satellite !

Nous voici donc devant la porte d’entrée du salon qui se trouve au fond du Satellite, après les boutiques de la « Place de Paris« .

L’entrée de la Lounge Air France © Sophie Figenwald

L’impatience est grande et il nous tarde de découvrir ce salon dont on nous a beaucoup parlé, et pour cause. Avec ses 3 000 mètres carrés et sa capacité d’accueil de 620 clients, c’est désormais le plus grand salon Air France au monde ! Après quelques minutes de patience, nous voilà dans le couloir d’entrée…

Le couloir qui mène au Salon © Thierry Descroix

D’emblée on ne peut qu’être conquis par la douceur de la lumière. Après quelques mètres, nous voici dans le salon, avec pour commencer, le guichet d’enregistrement.

Accueil du Salon © Air France

On aperçoit sur cette photo déjà, le symbole même de ce salon, un arbre.

L’arbre de l’entrée du Salon © Air France

Pourquoi un arbre ? Parce que l’ambiance de ce salon est résolument naturelle, vous transportant dans un jardin alors même que vous êtes dans un aéroport et donc techniquement, aux antipodes d’un lieu calme et reposant. Mais le pari est bel et bien réussi. Dès l’entrée dans le salon, les formes arrondies du mobilier, la moquette verte par endroit et les luminaires en forme d’arbres achèvent de vous amener dans un autre monde, empreint d‘élégance et de volupté.

Mais les atouts du Salon ne résident pas que dans l’ambiance qui lui a été donnée. Les services qui y sont proposés vous permettront sans aucun doute de passer un excellent moment, voire de regretter de ne pas disposer d’un temps de correspondance un peu plus long pour pouvoir en profiter davantage.

Restauration chaude à toute heure, un grand plus !

Premier grand avantage et nouveauté, l’offre de restauration froide existant dans tous les salons Air France est ici complétée par une offre de restauration chaude à toute heure. La France est reconnue dans le monde entier pour sa gastronomie, les plats proposés seront donc à la hauteur de cette image.

L’espace de buffet chaud avec au fond, la salle où vous pourrez apprécier votre déjeuner © Air France

Et après vous être servi, vous pourrez apprécier votre repas dans cet agréable espace.

Espace restauration © Thierry Descroix

Les services multimédia

Grâce à un partenariat avec Orange, vous disposez dans le Salon d’un accès Internet fluide et illimité.

Vous n’avez pas emporté votre ordinateur ? Aucun problème, il y en a quelques uns mis à votre disposition !

Quelques-uns des ordinateurs à disposition © Thierry Descroix

Outre les ordinateurs, vous avez également la possibilité de naviguer sur Internet ou de consulter les titres de presse du monde entier sur des tablettes Ipad que vous trouverez  à gauche en entrant ou bien dans la salle de restauration. Encore une nouveauté !

L’offre de presse sur tablettes, situées à l’entrée du Salon © Thierry Descroix

Cette offre de presse sur tablette complète idéalement l’offre de presse papier présente également, comme dans tous les salons Air France.

Les magazines à disposition © Thierry Descroix

L’espace de soins Clarins

Autre nouveauté, Clarins propose dans le salon des soins et des massages en parfaite adéquation avec les conditions de vol. Au programme donc, des massages de relaxation, des soins hydratants… Il vous suffit pour en profiter de vous adresser à l’accueil de l’espace Clarins à votre arrivée.

L’entrée de l’espace Clarins © Thierry Descroix

L’une des deux salles de massage Clarins © Sophie Figenwald

Espace service clients

Enfin, dernière grande nouveauté, la présence d’un « espace service clients« . Des agents Air France seront là pour conseiller les clients et répondre à leurs questions. Une première qui sera sans doute très appréciée.

Le Service Clients © Air France

Espaces de détente et de travail

Et puis bien sûr, ce Salon Air France vous propose de nombreux espaces de détente ou travail, dans des ambiances différentes selon votre goût et votre envie du moment. En voici un aperçu avec quelques photos :

© Thierry Descroix

Avec vue sur le Terminal 2G de CDG © Thierry Descroix

Espace détente avec fauteuils inclinés © Thierry Descroix

Comme on le voit sur la dernière photo, les passagers avec un temps de correspondance long (il peut aller jusqu’à 6h) trouveront dans le salon des fauteuils inclinés qui leur permettront de s’allonger en attendant leur départ.

L’espace VIP

Les clients VIP d’Air France peuvent également avoir accès un espace privatif situé à part de la lounge pour plus de discrétion.

L’espace VIP vu depuis l’intérieur © Air France

Après avoir découvert les lieux, Alexandre de Juniac, PDG Air France, Carole Peytavin, Responsable Produit et Qualité de Service chez Air France et Alain Doré, Directeur de Création chez Brandimage, l’agence qui s’est occupée de la conception du salon, sont intervenus tour à tour pour nous en dire plus.

Ce nouveau salon d’Air France a nécessité quatre ans de travail. Quatre ans de travail pour pouvoir rendre au mieux cette atmosphère moderne, intemporelle, empreinte de calme et de sérénité. L’objectif (plutôt très bien réussi) était de faire en sorte que les clients se sentent chez eux, avec tout le confort et les services nécessaires.

Ce salon représente à la perfection l’image nouvelle que veut renvoyer la compagnie. Pour citer A. de Juniac : « Ce matin, j’ai malheureusement du annoncer les sureffectifs de la compagnie et cet après-midi je suis avec vous, pour inaugurer ce beau salon; la preuve que même si elle connaît des difficultés, Air France investit pour améliorer sa qualité de service et son offre, aussi bien au sol que dans les cabines. » Notre compagnie nationale fait de grands efforts pour reconquérir des clients. Ce salon fait pour répondre aux attentes des clients d’affaires exigeants en est une parfaite illustration.

Grâce à son hub de CDG qui se trouve désormais au coeur de sa stratégie, Air France compte gagner en compétitivité et proposer des offres dont la qualité rivalise avec celle de ses plus grands concurrents. Des ambitions que l’on souhaite à Air France de pouvoir réaliser.

Merci à Air France et Aéroports de Paris de nous avoir présenté ce magnifique S4 que je vous souhaite d’avoir la chance de découvrir de vos propres yeux !