Bonjour les #avgeeks ! En ce dimanche printanier, j’ai envie de partager avec vous ma dernière lecture coup de coeur : le livre autobiographique « Si tu peux… vas-y ! » de Gérard Feldzer. 

image1 (1)

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Gérard Feldzer, il s’agit avant tout d’un pilote passionné. Passé par Air France, connu médiatiquement pour ses chroniques radio et ses passages sur BFMTV en tant qu’expert aéronautique, il s’est également engagé politiquement auprès de Nicolas Hulot et d’Europe Ecologie. C’est à peu de choses près tout ce que je savais de Gérard Feldzer le jour où j’ai eu la surprise de le croiser et de discuter avec lui. C’était à bord d’un des vols inauguraux du premier 787 d’Air France en janvier dernier (retrouvez ici l’article sur le vol). Nous n’avons échangé que quelques mots mais ça m’a suffit pour découvrir toute la passion, la gentillesse et le sens du partage de cet homme. 

img_7275

Après cette rencontre, mes parents m’ont offert son livre autobiographique « Si tu peux… vas-y ! » paru en mai 2016 chez XO Editions (merci Papa, merci Maman !) : l’occasion d’en savoir un peu plus. Et en fait, après la lecture, je dirais même beaucoup plus. En effet, Gérard Feldzer lève le voile en détail sur son enfance pas toujours facile mais qui a forgé l’homme qu’il est devenu ensuite. Rêveur, la tête dans les nuages depuis qu’il est petit, il a réussi à concrétiser son rêve et devenir pilote pour s’arracher de la terre aux commandes d’un avion. Il a même failli être astronaute ! Il fourmille de projets dont il parle dans le livre et est particulièrement friand d’inventions. Si vous avez une idée qui révolutionnerait le transport aérien, n’hésitez pas à lui en faire part, je suis certaine qu’il vous suivra.

Evidemment, ce que j’ai beaucoup aimé aussi dans ce livre, ce sont les anecdotes croustillantes qu’y livre Gérard Feldzer. Des anecdotes en tant que pilote à la Postale où il a commencé, puis chez Air France, mais aussi en tant que pilote pour des associations comme Aviation sans Frontières. Il est profondément altruiste et a à coeur d’aider ceux qui sont en difficulté.

Et comme j’en parlais plus haut, il aime les défis. Il revient dans le livre sur sa tentative de traversée de l’Atlantique en ballon à pédales avec Nicolas Hulot. Ca reste le plus beau vol de sa vie à ce jour, il l’a confirmé à bord du 787 Air France en janvier. C’est pour le moins atypique mais Gérard Feldzer a eu l’occasion de piloter toutes sortes d’appareils dans sa carrière ; de ce ballon à la mythique Caravelle en passant par des ULM ou des classiques A330 et A340.

Enfin, il aime partager sa passion. Il raconte diverses participations à des meetings aériens aux Etats-Unis, jusqu’à ce qu’il assure Présidence de l’Aéro-Club de France ; présidence pendant laquelle il va organiser (avec un savant dosage de culot) un meeting sur les Champs Elysées. Il a pris ensuite la tête du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget pour quelques années.

En bref, j’ai vraiment apprécié ce récit autobiographique rempli d’humanité. Tantôt on rigole à la lecture d’anecdotes, tantôt la réalité à laquelle on peut être confronté en pilotant pour Aviations sans Frontières nous rattrape. Gérard Feldzer est pour moi un aventurier, qui nous donne une jolie leçon de vie parfaitement résumée par le titre du livre : « Si tu peux… vas-y ! »

Bonne lecture & bonne fin de weekend !

Publicités