Comme je vous en parlais dans un article fin janvier, Corsair a réceptionné en début d’année son deuxième A330-300 flambant neuf. La modernisation de sa flotte faisait partie intégrante de sa stratégie de montée en gamme prévue dans le plan Takeoff 2012. Si le plan est aujourd’hui achevé, la compagnie poursuit encore son développement. Ainsi ces derniers temps, de nouveaux services et partenariats ont vu le jour, preuves que le repositionnement fonctionne. Je vous propose de les passer en revue dans cet article.

Un nouvel uniforme depuis le mois d’août

En même temps que la phase finale de réaménagement de ses appareils, Corsair a déployé cet été de nouveaux uniformes, conçus et imaginés avec la collaboration de ses personnels qui les portent aujourd’hui. Je vous laisse apprécier ces nouvelles tenues ci-dessous :

Nouvel uniforme des personnels Corsair International
Nouvel uniforme des personnels Corsair International © Canelle Pinguet

On y retrouve le lila du nouvel habillage des cabines pour un uniforme coloré tout en élégance. Pour reprendre les mots de Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair, « ils soulignent et accompagnent l’évolution de l’entreprise vers le haut de gamme, en capitalisant sur l’image conviviale, dynamique et professionnelle de la compagnie et  tout en apportant plus de statut et d’élégance ». L’arrivée de ces nouveaux uniformes a marqué la fin du plan Takeoff 2012 mais aussi une étape du projet « Cap Client » lancé en avril 2013 et qui prévoit, en plus de la mise en place de ces nouveaux uniformes, une formation spéciale des personnels en contact avec les clients. Tout comme Air France qui l’annonçait lors de la présentation de la nouvelle cabine Eco long-courrier au salon Top Résa il y a peu, Corsair a compris l’importance vitale du relationnel avec le client. Que ce soit à bord, au comptoir en aéroport ou encore au call-center, l’efficacité, la courtoisie ou encore la proximité et l’engagement doivent guider l’échange avec le client.

Une nouvelle offre de restauration à bord : les « repas à thème »

Côté service et toujours dans la même logique d’amélioration du service client, Corsair a lancé en septembre les « repas à thème » pour sa classe éco, la classe Horizon. Comme cela est déjà proposé par d’autres compagnies, les passagers ont la possibilité de réserver en supplément et jusqu’à 48h avant le départ, l’un des 4 menus proposés. On retrouve ainsi quatre thématiques différentes avec des menus « marin », « italien », « terroir » et « gourmet » servis dans une vaisselle en porcelaine. Ces menus améliorés coûtent de 10 à 24 €, somme raisonnable par rapport à la concurrence. Vous pouvez pour l’instant effectuer la réservation de ce service via le site Internet et via le call-center; pour les agences de voyage il faudra attendre le premier trimestre 2014. Mise en place depuis le 1er octobre pour les vols depuis Paris Orly, l’offre sera également disponible au départ des Antilles et de la Réunion dans un second temps, puis à terme sur l’ensemble du réseau.

Niveau restauration, notons également que Corsair a adopté une nouvelle vaisselle à la rentrée :

Nouveau plateau repas classe Horizon Corsair
Nouveau plateau repas de la classe Horizon © Corsair International

Un programme hivernal à la hauteur de ses ambitions

Pour son programme cet hiver, Corsair a donné le ton. La concurrence va devoir composer avec sa présence renforcée !

En résumé, des vols désormais quotidiens voire bi-quotidiens en très haute saison vers les Antilles, deux vols par semaine vers Punta Cana, un 747 quotidien vers la Réunion, trois vols par semaine vers l’île Maurice et jusqu’à trois vols hebdomadaires vers Mayotte et Madagascar. En Afrique, il y aura un vol quotidien vers Dakar et quatre vols par semaine vers Abidjan. Enfin, c’est à la mi-juin que rouvrira la liaison quotidienne vers Montréal, en 747.

Sur chacune de ses destinations, Corsair a augmenté ses capacités. Le ton est donné !

Un accord interligne signé avec Emirates

Et les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là ! C’est il y a une dizaine de jours, via des communiqués de presse, que nous apprenions la création d’un accord interligne entre Corsair et Emirates portant sur l’Afrique de l’Ouest. Attention, il ne faut pas confondre cet accord avec un codeshare; il s’agit là simplement pour les deux compagnies de pouvoir émettre des billets sur des vols l’une de l’autre. Ceci signifie pour le passager effectuant par exemple Dubai – Dakar – Paris un seul billet avec donc un seul enregistrement et des bagages automatiquement acheminés vers son aéroport de destination. Pour Emirates, ce partenariat ouvre la possibilité pour ses passagers partant de Dubaï vers l’Afrique de l’Ouest (Dakar est notamment citée) de poursuivre leur voyage par Paris sur un vol Corsair avant de rentrer à Dubai. Pour Corsair, ce partenariat est riche de sens. Emirates est une compagnie prestigieuse qui sert de référence dans le monde aérien tant au niveau des prestations offertes que de la qualité du service. Par cet accord, elle juge donc la compagnie française digne de faire voyager ses clients et va faire bénéficier Corsair de l’arrivée sur ses lignes de clients haute contribution. Alors que ce partenariat vient de voir le jour, certains osent déjà évoquer un possible prolongement de l’accord dans l’Océan Indien… Affaire à suivre !

Quoiqu’il en soit, on peut aujourd’hui affirmer que Corsair a trouvé sa nouvelle identité. En l’espace de deux ans, la compagnie s’est repositionnée, a changé de visage avec une flotte réaménagée et l’accueil de deux nouveaux aéronefs, une nouvelle identité visuelle, de nouvelles prestations et surtout une nouvelle qualité de service. Maintenant que ces nouvelles bases sont posées et que celles-ci sont conformes aux standards mondiaux, la compagnie va pouvoir re-décoller et tisser des liens privilégiés avec de nouveaux partenaires comme elle l’a fait avec Emirates. Aujourd’hui, je pense qu’on peut vraiment féliciter Corsair pour ses progrès et même si je n’ai pas encore eu l’occasion de tester la mise en oeuvre de son repositionnement sur un vol, nous pouvons être fiers de notre deuxième compagnie française !

Publicités