La semaine fut riche à l’EuroAirport ! Après le 777F de Korean Air Cargo dont je vous parlais dans le précédent billet, je vais aujourd’hui partager avec vous l’évènement de la semaine : la venue du 747-8F de Cargolux, la compagnie de fret luxembourgeoise qui compte parmi les plus grandes d’Europe.

Pour la venue de cet avion exceptionnel, le premier 747-8F livré en octobre 2011, nombreux étaient les passionnés et les curieux à avoir fait le déplacement jusqu’au belvédère de l’EuroAirport.

Le 747-8 est évidemment un dérivé du bien connu 747, destiné à concurrencer le géant d’Airbus l’A380 dans sa version passagers. Plus économique, il se caractérise par un fuselage plus long que son prédécesseur le 747-400 et est très silencieux.

Je vous propose de revivre le passage du 747-8F de Cargolux à travers quelques photos (vous pouvez cliquer dessus pour les agrandir).

Approche finale du 747 dont l’envergure est impressionnante © Sophie Figenwald
Plus que quelques secondes avant le toucher ! © Sophie Figenwald
© Sophie Figenwald

Et une fois l’atterrissage effectué, place au baptême par les pompiers; une première fois à l’EuroAirport !

Baptême par les pompiers de l’aéroport © Sophie Figenwald

Un petit tour par l’aérogare et les terrasses pour voir l’avion garé.

Le 747-8F dans la zone fret © Sophie Figenwald

Et bien sûr, retour au belvédère de l’EuroAirport pour le décollage à 17h30 ! Un décollage en piste 33 demandé par les pilotes ce qui amène l’avion à passer devant nous en étant déjà à une belle hauteur.

Décollage avec l’EuroAirport en arrière-plan © Sophie Figenwald
© Sophie Figenwald
Bye bye © Sophie Figenwald

Et voilà le 747-8F parti pour le Koweit, dans un silence très impressionnant. Je crois que c’est ce qui a été le plus marquant. Car certes, il est plus long que le 747-400 mais quand il passe à une certaine vitesse comme lors de l’atterrissage ou du décollage, je ne trouve pas que ce soit si flagrant. En revanche, son silence est remarquable.

J’espère que vous avez apprécié ce petit photo-reportage. Et vous, avez-vous déjà eu l’occasion de voir un 747-8 ? L’avez-vous trouvé silencieux, gigantesque ?

Advertisements