Quand on embarque à bord d’un avion, on voit les hôtesses et les stewards prêts à nous accueillir, les pilotes déjà dans leur cockpit. Le voyage commence pour nous, les passagers. Pour le personnel naviguant en revanche, leur travail a commencé depuis un petit bout de temps déjà, celui nécessaire à la préparation du vol. A CDG chez Air France, cette préparation s’effectue au sein de la « Cité PN » (comprendre Personnel Navigant), une véritable petite ville que j’ai eu l’occasion de visiter en février dernier en compagnie de Marina Tymen, Manager Relations Presse et Médias sociaux. Si vous vous êtes toujours demandé comment se passe la préparation d’un vol dans les coulisses, c’est par là !

Petite présentation de la Cité

Tout d’abord, un peu de vocabulaire pour les non-initiés. PNC = Personnel Navigant Commercial, soit les hôtesses et les stewards et PN = Personnel Navigant qui comprend aussi bien les PNC que les pilotes.

La « Cité PN » d’Air France est un bâtiment de 33 000 mètres carrés, relié au siège de la compagnie par une passerelle vitrée de 65 mètres de long.

Photo prise de la passerelle, vue sur le T2 de CDG © Sophie Figenwald
Photo prise de la passerelle, vue sur le T2 de CDG © Sophie Figenwald

La Cité PN comporte plusieurs niveaux et est organisée en forme de triangle. Le bâtiment lui-même est composé de deux parties : d’un côté, les espaces des casiers des PN avec un étage réservé à chaque réseau de destinations/type avion ; de l’autre côté, les espaces des directions des PN avec là encore, un étage par réseau.

La structure de la Cité PN vue sur les panneaux des ascenceurs © Sophie Figenwald

Lors de la visite, Marina m’a proposé de voir à quoi ressemblent les fameux casiers des PN (chaque PN de la compagnie basé à CDG possède ici un casier), chaque étage possédant une décoration spéciale suivant les destinations desservies. A la question « choisis une destination », la réponse fut évidente « la Réunion » ! D’où cette photo à l’étage des destinations du réseau Caraïbes et Océan Indien !

Casiers des PNC du réseau Caraïbes / Océan Indien © Sophie Figenwald

Le cœur de la cité PN est le « forum » auquel vous pouvez notamment accéder depuis la passerelle du siège. C’est un espace très agréable car très lumineux grâce à un puits de lumière.

A l’intérieur du forum, du côté duquel on arrive par la passerelle © Sophie Figenwald

On trouve dans le forum différents services répartis sur deux niveaux : une cafétéria, une boutique, un restaurant, une médiathèque, un petit musée, un « Espace ventes à bord » qui présente les produits vendus dans les vols long-courriers…

Devant l' »Espace Ventes à Bord » © Sophie Figenwald
Quelques objets de l’histoire de la Navigation dans le forum © Sophie Figenwald

C’est là également que se trouve l’espace de « réserve ». Il s’agit d’un endroit où attendent des PNC. Mais qu’attendent-ils ? C’est simple. Si un PNC programmé sur le vol Paris-Tokyo se trouve coincé dans les embouteillages et ne sera pas à l’heure pour participer à la préparation du vol, la compagnie fait appel à un PNC de réserve ayant les qualifications avions requises (chaque PNC est spécialisé sur un type d’avion, un Airbus A380 par exemple dans le cas de Tokyo), déjà sur place et prêt à partir. Chaque PNC/Pilote doit faire par an l’équivalent de 5 semaines de permanence en réserve. Il faut avoir conscience que pendant sa permanence, un PN ne sait pas s’il partira finalement ou pas. De même, s’il part, la destination est inconnue jusqu’à qu’il reçoive un sms sur son téléphone. Un PN moyen-courrier peut aussi bien partir pour Moscou que pour Athènes, sa valise doit donc comporter de quoi s’adapter à n’importe quel climat. Au sein de leur espace de réserve, les PN se trouvent dans une sorte de petit hôtel, très calme. Toujours munis de leur téléphone, ils peuvent déjeuner dans une salle commune très vaste mais aussi aller se reposer dans des chambres-dortoirs ou dans des chambres individuelles pour plus de confort. Ils ont aussi la possibilité de prendre une douche, de repasser leurs vêtements, de se maquiller et de se coiffer dans une grande salle pleine de miroirs…

Une partie de la grande salle de coiffure et maquillage © Sophie Figenwal

Autre chose à savoir, la Cité ne dort jamais et fonctionne H24 7j/7. Néanmoins, il y a des périodes de forte affluence et des creux en fonction des 6 plages de départs et d’arrivées du hub.

Enfin, la Cité est construite autour de deux circuits qui ne se croisent jamais : le circuit « départ » et le circuit « arrivée ».

Le Circuit Départ

Tout commence avec l’arrivée à la Cité qui est possible par les transports en commun grâce au CDG Val, le métro automatique de CDG ou bien en voiture. Tout à côté de la Cité se trouve un parking de 4 300 places, exclusivement réservé aux PN. Celui-ci dispose d’un système de contrôle qui n’autorise l’accès qu’au personnel « en mission ». Une fois entrées, un système électronique lumineux guide les voitures jusqu’aux places de stationnement disponibles. Un moyen efficace pour gagner du temps.

Les PN accèdent ensuite à un « dépose bagage ». Leurs valises y sont étiquetées et subiront les contrôles de sûreté (et oui, mêmes mesures pour tout le monde !) pendant qu’eux-mêmes prépareront le vol. Les bagages sont récupérés juste avant d’accéder à la navette qui mène à l’avion.

Après un détour par leur casier si nécessaire, les PN se rendent dans le forum, où ils passent leur badge pour indiquer qu’ils sont bien là et prêts à intégrer la préparation du vol.

– Les Pilotes, qui doivent être les premiers sur place 1h45 avant le décollage pour la PPV comme Préparation Plan de Vol, passent récupérer tous les documents nécessaires (cartes météo, liste des PNC, plans de vols…). Ils ont accès à une base de documentations pour étoffer ce dossier. Ils se voient attribuer ensuite une salle parmi les 40 existantes dans laquelle ils étudieront leur vol et se coordonneront.

– Les PNC de leur côté peuvent arriver un peu après les PNT, 1h30 avant l’heure de décollage plus exactement. Seul(e) le/la chef de cabine principal doit être plus en avance pour prendre connaissance du dossier commercial de préparation du vol. Il/Elle prend ensuite contact avec le commandant de bord pour établir le briefing qui sera fait au reste de l’équipage commercial.

Ce briefing justement se déroule en présence de l’ensemble des PNC, dans l’une des 35 salles prévues à cet effet. Sur les 35 salles de la Cité PN Air France de CDG, 27 sont dédiées aux long-courriers et donc plus spacieuses. C’est là que chacun des stewards et hôtesses prend connaissance des particularités du vol, de l’avion, des passagers spéciaux le cas échéant et de sa place et de son rôle à bord. Les pilotes rejoignent le briefing PNC 10 minutes avant le départ pour la navette. Au moment de ma visite avec Marina, nous sommes passées à côté d’une salle où se déroulait le briefing d’un vol vers Tokyo en A380. Je peux vous dire qu’il y avait du monde à l’intérieur !

Une fois le briefing terminé, l’équipage se rend donc au niveau d’embarquement des navettes qui les conduiront à leur avion. Après un passage par un PIF (Poste d’Inspection Filtrage), ils récupèrent leurs bagages déposés plus tôt et se rendent sur le quai de départ de leur bus. En quelques minutes, les voici au pied de leur avion, prêts à prendre possession des lieux avant d’accueillir les passagers pour l’embarquement !

PNC Air France © Air France

Le Circuit Arrivée

Le Circuit Arrivée est beaucoup plus court que le Circuit Départ bien entendu. Une fois tous les passagers débarqués de l’avion, l’équipage récupère ses bagages et monte dans un bus qui l’amène au niveau des quais (les mêmes que ceux utilisés pour les départs).

Une fois arrivés, les PN passent par un contrôle douanier. Après celui-ci ils arrivent dans la salle « bisous » qui, comme son nom l’indique, permet à l’équipage de se dire au revoir.  En sortant de cette salle, ils se retrouvent directement à proximité du parking et des transports en commun !

Ponctualité et fluidité

La Cité PN a été pensée pour répondre à deux impératifs : la ponctualité et la fluidité, rendues possible grâce à l’organisation en « marche en avant » sans mélanger les départs et les arrivées. Le système informatique contribue aussi à garantir le départ à l’heure des vols. En badgeant à différentes étapes de la préparation du vol, les PN permettent à la cellule  « Banque PN »  qui transmet ensuite au  « suivi-planning » d’identifier de suite l’absence d’un membre de l’équipage et le cas échéant, de le remplacer par un PN de réserve.

C’était vraiment très intéressant de découvrir comment se prépare un vol Air France qui part de CDG, dans quel cadre, quels lieux, quelles sont les différentes étapes. Encore merci au service de Presse d’Air France de m’avoir offert ce privilège et à ma formidable guide d’un jour, Marina !

Pour conclure, je vous invite à découvrir en images la Cité PN et le circuit Départ à travers une vidéo et des photos trouvées sur le site Corporate d’Air France !

Publicités